Compte rendu de la 6ième assemblée

Publié : 29 juillet 2012 par apaqrpp dans Actualité, Événements, Comité Suivi, compte rendus

COMPTE RENDU
6ième Assemblée populaire autonome de quartier
Rosemont/Petite-patrie
Samedi 14 juillet – 14h

*    *    *    *    *

Voici un compte rendu descriptif (et partiel) de la 6ième Assemblée
populaire autonome de quartier (APAQ) Rosemont/Petite-patrie qui sert de
procès-verbal à celles et ceux qui y ont participé, et dans l’espoir
d’inspirer des projets similaires dans d’autres quartiers.

Cette 6ième APAQ s’est tenue samedi le 14 juillet dans le Parc
Père-Marquette, au coin des rues Bellechasse/Chambord. 26 personnes (10
femmes et 16 hommes) y ont assisté. L’assemblée a duré environ 2 heures.

Voici le compte rendu des discussions.

++++++

Après avoir demandé aux personnes qui assistaient à l’assemblée pour la
toute première fois de lever la main (environ 5 personnes), l’animateur a
résumé l’objectif et la structure de l’APAQ ainsi que ses différents
comités : mobilisation, action politique, répression policière,
formation/éducation populaire, blog et suivi.

L’animateur a présenté l’ordre du jour proposé :

(1) Accueil;
(2) Info : Cinéma politique de quartier; retour sur l’événement Occupons
le cœur de l’île ;
(3) Discussion libre ;
(4) Présentation des comités (et formation des nouveaux comités) ;
(5) Réunion des comités en sous-groupes ;
(6) Retour collectif  pour échanger sur les décisions prises en comité, et
annonce de la prochaine assemblée.

L’animateur a demandé à l’assemblée si elle souhaitait que les points 5 et
6 soient enlevés de l’ordre du jour, considérant le peu de gens présents.
Il a été suggéré de débuter l’assemblée et de voir en temps et lieu la
pertinence des points 5 et 6.

Voici le résumé des discussions (à noter que ce compte rendu est partiel,
et ne rappelle que quelques sujets abordés lors de la discussion)

2) Info : Cinéma politique de quartier; retour sur l’événement Occupons le
cœur de l’île

a) Cinéma Politique

Des films seront projetés dans le quartier tous les dimanches à 21h dans
la ruelle à côté du parc de Gaspé, entre Beaubien et St-Zotique.

Voici la programmation pour ce dimanche 15 juillet :

La 4ième guerre mondiale
Les images nous amènent en plein coeur des conflits au Mexique, en
Argentine, en Corée, en Afrique, en Europe, en Palestine… Le film nous
fait revivre les révoltes, mais aussi la répression policière et l’espoir
des opprimé-e-s de chaque coin de la planète. (Paragraphe inspiré du texte
de l’événement facebook).

Pour plus d’information : https://www.facebook.com/events/340289522718608/

b) Occupons le cœur de l’île (7 juillet 2012 au Parc Molson)

Une participante présente à l’événement raconte avoir rencontré une
vingtaine de personnes qui participent à différents APAQ. Celles-ci ont
partagé leurs expériences et ont résumé leurs travaux. Certaines APAQ en
sont à leurs balbutiements tandis que d’autres sont davantage mobilisées,
structurées et les projets, bien entamés.

En réponse à la question suivante : « quel est le lien entre Occupy et les
APAQ ? », un participant explique que le groupe Occupy n’est pas lié «
organiquement » aux APAQ et ne cherche pas à se réapproprier les
différentes initiatives de quartiers.

3) Discussion libre

Il est proposé de discuter de ce que nous entendons par « grève sociale »,
entre autres pour aider le comité action politique à produire le manifeste
qui sera soumis sous peu à l’assemblée.

Voici le résumé (non exhaustif) des discussions sur la grève sociale

– Deux consultats ont eu lieu dont une à l’initiative de l’APAQ de
St-Henri, où il fut question du retour en classe. Un participant et une
participante résument les discussions qui ont eu lieu durant les
consultats. Il s’agit d’un appel à la mobilisation en particulier entre le
13 et le 17 août, moment de retour en classe pour plusieurs CEGEP. Une des
consultats a discuté de grève sociale. Elle s’est également questionnée
sur les formes que pourrait prendre la mobilisation dans nos milieux et a
débattu de l’alliance avec les syndicats.
– Une participante explique que des groupes communautaires ont également
entrepris de définir la grève sociale sans parvenir à dégager de
consensus.
– Un participant informe l’APAQ du besoin d’hébergement des militant-e-s
de l’extérieur de Montréal durant le mois d’août. Des participant-e-s de
l’APAQ pourraient distribuer de la nourriture aux grévistes. Un comité fut
créé, soit le comité bouffe dont les travaux débuteront au mois d’août.
– Un participant discute des formes que pourrait prendre la mobilisation,
suggérant de venir en aide aux étudiant-e-s.
– Une participante rappelle que l’APAQ a deux bannières (en plus de celle
du comité répression policière).
– L’APAQ débat de l’alliance avec les syndicats en vue de la grève sociale.
– Des participant-e-s mettent de l’avant des éléments de définition et les
visées d’une grève sociale. En vrac, cette dernière doit : s’opposer aux
grandes institutions capitalistes, désobéir, être pensée en termes de
classes sociales et non pas en termes de citoyen-ne-s, va au-delà des
revendications étudiantes, vise un changement politique et économique,
rejeter la légitimité de la démocratie électorale. À noter que l’assemblée
n’a pas cherché à obtenir un consensus sur la définition. Tel que
mentionné précédemment, le comité action politique soumettra prochainement
une proposition à l’assemblée.

Il a été proposé d’inviter les gens du quartier à se rencontrer au métro
Rosemont à 13h30, dimanche le 22 juillet, pour ensuite se déplacer
jusqu’au parc Émilie Gamelin, lieu de départ de la manif.
Une rumeur circule à savoir si la STM offre son service de transport aux
militant-e-s le 22 juillet. À vérifier.

4) Présentation des comités (et formation des nouveaux comités)

a) Comité répression policière
– La liste des personnes désireuses d’aller chercher des personnes
arrêtées a été produite.
– La bannière sera visible dans la manifestation contre la répression
policière, ce dimanche 15 juillet.
– Un communiqué dénonçant la répression policière durant les
manifestations entourant la Formule 1 a été rédigé.
– Des impressions de « Surprise ! On a des droits » seront faites et la
brochure devrait bientôt être distribuée à l’assemblée.

b) Comité action politique
– Travaille à produire le manifeste.

c) Comité mobilisation
– Concentre essentiellement ses énergies à organiser le pique-nique rouge,
le 4 août prochain entre 16 heures et 20 heures. Voir l’événement facebook
https://www.facebook.com/events/456606271023795/
– Le comité a créé différents sous-comités soient : le comité
logistique/sécurité, le comité programmation, le comité communication, le
comité décoration et le comité bouffe. Les gens sont invités à se joindre
aux différents sous-comités pour aider à l’organisation de cet événement.

d) Comité atelier/éducation populaire
– Souhaite offrir un atelier portant sur l’idéologie derrière la hausse.
– A présenté un atelier sur la désobéissance civile lors de l’événement
Occupons le cœur de l’île. Une 20ène de personnes était présente. Un débat
a eu lieu sur la question de la violence et de la non-violence.

e) Comité suivi
– A besoin de plus de personnes pour accomplir les tâches du comité.
– Une participante demande également aux participant-e-s de ne pas nourrir
les trolls sur facebook et de rester vigilent-e-s quant aux propos
violents et aux attaques personnelles dont sont victimes certaines
personnes.
– Une ébauche de sondage visant à comprendre ce qui amène les gens à
s’impliquer dans l’APAQ est en cours de production.

Les points 5) Réunion des comités en sous-groupes, et 6) Retour collectif
pour échanger sur les décisions prises en comité n’ont pas eu lieu.

Il a été décidé que la prochaine assemblée ait lieu le 12 août à 14 heures.

Une participante croit qu’une manifestation est prévue le 12 août.
Considérant que l’information n’a pu être confirmée, l’APAQ maintient sa
décision tout en acceptant de reporter la rencontre le 11 août s’il y a
bel et bien une manif le 12 (NB : après vérification, il semble qu’il y a
en effet une manifestation étudiante prévue le 12 août).

Un participant propose de tenir les assemblées à l’intérieur. Les gens ont
voté à majorité pour tenir les assemblées à l’extérieur.

L’assemblée a fonctionné sans chef et ne s’est pas choisi de chef, ni de
représentant-e ou de porte-parole.

Pour faciliter un partage de la parole, les tours de parole étaient
accordés en priorité aux personnes qui n’avaient pas encore pris la parole
et en respectant l’alternance femme/homme.

*    *    *    *    *

LA GRÈVE EST ÉTUDIANTE !
LA LUTTE EST POPULAIRE !

Advertisements
commentaires
  1. Merci, vraiment intéressant et encourageant de voir le cheminement qui se fait dans une autre APAQ!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s